Nouveauté saxo et clarinette : Grand succès pour les ligatures pinces Ligreed à Francfort

La start-up Ligreed a exposé ses ligatures pinces pour saxo alto et clarinette si bémol du 11 au 14 avril 2018 au Musikmesse de Francfort, salon international de référence des instruments de musique. Ces produits made in France qui sont arrivés en boutique représentent une vraie nouveauté sur le marché des accessoires pour instruments à vent bois.

Une importante nouveauté pour saxo et clarinette

Les ligatures Ligreed s’équipent d’une pince qui presse l’anche en bois dans le sens de la vibration sur le bec de l’instrument. Une molette permet un réglage très fin de la position de l’anche et un rendu sonore exceptionnel, riche en harmoniques, diversifié et ouvert. Le traitement plastique bi-matière exclusif avec amortisseur « soft » évite les sons parasites entre le bec et la bague et met en valeur la qualité des becs. Les nouvelles ligatures offrent ainsi au saxophone ou à la clarinette un son optimum d’une grande précision. De plus, les réglages sonores s’effectuent sans enlever la ligature, ce qui résout un problème classique et permet un gain de temps, ainsi qu’une grande facilité d’utilisation. La technique de fixation représente en effet la grande originalité de ces produits.

Ligreed propose actuellement un modèle de ligature pince pour saxophone alto (E flat) et un pour clarinette sib (B flat). Ils ont fait l’objet de plusieurs rectifications et améliorations.

La qualité du produit saluée

Après avoir été présent deux fois au NAMM Show de Los Angeles et une fois au Musikmesse en tant que visiteur, Jean-Jacques Mure, fidèle au poste, a choisi cette fois d’exposer sa création sur un stand consacré à la nouvelle marque Ligreed. Il explique :

« Ce sont les distributeurs qui sont venus vers moi, alors qu’auparavant j’allais vers eux. »

Le professeur de musique et chef d’entreprise déclare en effet afficher un excellent retour des clients potentiels. La ligature-pince pour saxo et clarinette représente un objet « tendance », avec son coloris noir mat. Cette innovation semble passer comme une lettre à la poste sur un marché réputé conservateur.

« Je suis très satisfait. On peut parler d’un véritable succès. Le stand n’a pas désempli pendant toute la durée du salon. Les visiteurs étaient impressionnés par la facilité de positionnement et de réglage. »

Beaucoup de possesseurs de saxophone ou de clarinette, issus du classique ou du jazz ont en effet voulu tester les produits avec leurs propres becs. Les plaquettes présentant la fiche produit sont parties en grande quantité.

Les visiteurs du Musikmesse se sont montrés très intéressés par les nouveaux produits Ligreed
Les visiteurs se sont montrés très intéressés par les produits Ligreed

Vidéo : la ligature Ligreed jouée par un saxophoniste taïwanais

Teatro Raffinato saxophoniste de Yanagisawa très connu en Asie, avec la ligature pince pour saxo alto
Teatro Raffinato saxophoniste de Yanagisawa très connu en Asie, avec la ligature pince pour saxo alto

Poursuivant une recherche de qualité, de sophistication et de facilité d’utilisation, les ligatures pinces high tech permettent de sublimer les instruments de tradition que sont les saxos alto et clarinettes sib, en transformant la manière de fixer les anches sur les becs.

Les distributeurs d’instruments à vent bois séduits par la nouvelle marque

Ce succès public conforte Ligreed dans sa stratégie innovante qui repose sur des paris audacieux. Les distributeurs d’instruments de musique ont d’ailleurs pu constater de visu que le produit commercialisé depuis quelques mois intéressait les clients finaux, qu’ils soient musiciens jouant dans des quatuors, ensembles et orchestres, ou simples amateurs.

Le dirigeant de la société estime que les ventes de ligatures devraient connaître une forte croissance grâce à un bouche-à-oreille favorable dans les relais que sont les magasins de musique. Sax players et autres clarinettistes devraient ainsi être amenés à se mettre à la page, au prix conseillé de 75 euros.

Les ligatures pinces Ligreed ont notamment retenu l’attention de Guy Légère, dirigeant de Légère Reeds (Canada) et de Nobushige Yanagisawa, président de Yanagisawa, un des principaux fabricants mondiaux de saxophones dont les ateliers se situent au Japon.

Selfie avec Guy Légère, fabricant d’anches innovantes pour saxophone
Selfie avec Guy Légère, fabricant d’anches innovantes
Monsieur Yanagisawa avec la ligature pince pour saxo
Monsieur Yanagisawa avec la ligature pince

De retour du salon, Jean-Jacques Mure déclare avoir noué des contacts nombreux et intéressants avec des distributeurs du monde entier. 17 pays sont représentés (Europe, Etats-Unis, Chine, Corée, Japon, Brésil…), avec parfois plusieurs contacts par pays. Des discussions sont en cours avec des sociétés qui viennent le consulter pour distribuer la nouveauté. Cela ouvre à Ligreed les portes des marchés internationaux, sur les traces des grands fabricants d’accessoires.

La jeune société innovante prend date auprès des musiciens pour de futurs évènements. Elle ambitionne en effet de représenter une référence dans sa catégorie et de proposer de nouveaux produits. Elle a aussi profité de sa présence à Francfort pour renforcer sa communication sur les réseaux sociaux, avec la création des comptes Twitter @LigreedMusic (en anglais) et @jj_mure (en français).

 

Voir le communiqué consacré au Musikmesse 2018

 

This post is also available in: English

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.